Aller au contenu

Informations, idées reçues, recommandations …

Le saviez-vous ? Idée reçue !

Chaque jours, apprenez-en d’avantage sur le #cancerducoldeluterus, la #prevention, le #depistage, les #HPV

Dans le cadre le la Semaine Européenne de Prévention du Cancer du Col de l’Utérus qui aura lieu, comme chaque année, fin janvier, nous vous proposerons, dès lundi, une information quotidienne.

N’hésitez pas à suivre notre page du CRCDC Grand Est

Vous pouvez dès à présent vous rendre sur notre site internet : https://depistagecancer-ge.fr/

Le saviez-vous ? N°1

Contrairement au cancer du sein et au cancer colorectal, le #cancerducoldeluterus est dû à des virus : les #papillomavirushumains ou #HPV. Ces virus se transmettent lors des relations sexuelles, par simple contact.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/vaccination-anti-hpv/la-vaccination-anti-hpv/#Les-papillomavirus-humains-%C3%A0-haut-risque

Le saviez-vous ? N°2

A partir de 25 ans, un #depistage permettant de déceler des éventuelles #lesionsprecancereuses ou un #cancerducoldeluterus est recommandé. ‼ Avant 25 ans, il n’est pas recommandé de faire ce dépistage car une anomalie détectée pourrait être traitée à tord.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/pourquoi-se-faire-depister/

Le saviez-vous ? n°3

Le #depistageducancerducoldeluterus commence toujours par un prélèvement au niveau du col. L’analyse du liquide est différente en fonction de l’âge.

🅰️ Entre 25 et 29 ans, c’est la forme des cellules prélevées qui est analysée.

🅱️ A partir de 30 ans, on regarde si les HPV sont présents ou non au niveau du col.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/pourquoi-se-faire-depister/#Quel-d%C3%A9pistage-pour-quel-%C3%A2ge

Le saviez-vous ? n°4

Les recommandations indiquent qu’il faut faire 2 #frottis de #depistage à 1 an d’intervalle lorsqu’on commence le dépistage : idéalement à 25 puis à 26 ans. Ensuite, en cas de résultat normal, le frottis est à faire 3 ans après (à 29 ans).

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/pourquoi-se-faire-depister/#Quel-d%C3%A9pistage-pour-quel-%C3%A2ge #Cancerducoldeluterus #prevention

Le saviez-vous ? n°5

Un #testHPV négatif indique qu’il n’y a pas de virus au niveau du col de l’utérus de la femme. 🧐 Ainsi le risque qu’un #cancerducoldeluterus se développe est très faible. Il est donc recommandé de refaire le test 5 ans après.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/le-depistage-en-pratique/#Les-tests-de-d%C3%A9pistage #depistage #prevention

Le saviez-vous ? n°6

Parmi les #lesions diagnostiquées après un #depistage du #cancerducoldeluterus, 80% sont des lésions précancéreuses. Leur traitement permet d’éviter le #cancer. 🤜🤛

Plus d’infos sur les traitements : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/comprendre-le-du-col-de-luterus/#Les-traitements #prevention

Le saviez-vous ? n°7

Les #papillomavirus peuvent entrainer d’autres #cancers chez les hommes et les femmes 🧐 : cancer du canal anal, cancer de la verge, 40% des cancers ORL, cancer du vagin et de la vulve

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/wp-content/uploads/2022/04/Depliant-Papillomavirus-148×210-HPV-DEPVACHPV21-2022-BD.pdf #prevention #depistage #cancerducoldeluterus

Le saviez-vous ? N°8

Contrairement à ce que l’on peut penser, les #gynécologues ne sont pas les seuls à pouvoir faire des tests de #depistage du #cancerducoldeluterus. 👏Il est également possible de prendre rendez-vous chez une sage-femme, chez certains médecins généralistes ou d’aller, avec une ordonnance, dans un laboratoire. #prevention

❓ Le saviez-vous ? N°9

Le CRCDC Grand Est envoie des invitations à toutes les femmes qui , d’après les fichiers, ne sont pas à jour dans leur #depistage du #cancerducoldeluterus. ✅ L’invitation est à apporter lors de la consultation et permet de bénéficier d’une prise en charge à 100 % sans avance de frais de l’analyse du test de dépistage.

Idée reçue N°1

Beaucoup de femmes pensent qu’elles ne sont plus à risque de #cancerducoldelutérus une fois #ménopausée. Pourtant même après la #ménopause, un #depistage doit être effectué. Le dépistage concerne toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans. A partir de 66 ans, l’apparition d’un cancer est beaucoup plus rare, mais un suivi gynécologique régulier peut être poursuivi en fonction des antécédents médicaux.

Idée reçue n°2

Le #vaccin ne protège pas contre tous les #HPV responsables du #cancerducoldeluterus. ✅Il est donc important d’avoir un #suivi et un #depistage réguliers à partir de 25 ans, même si on est vaccinée.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/vaccination-anti-hpv/la-vaccination-anti-hpv/#Le-suivi #vaccinantihpv

Idée reçue n°3

Les #papillomavirushumains (#HPV), à l’origine du #cancerducoldeluterus, se transmettent par simple contact au niveau des parties génitales, lors de rapports oraux, par pénétration vaginale digitale, etc. Quelle que soit son orientation sexuelle, il est possible d’être infectée par un HPV. Il est donc important de faire un #depistage régulièrement.

Plus d’infos : https://depistagecancer-ge.fr/depistage-du-cancer-du-col-de-luterus/le-depistage-en-pratique/

Idée reçue n°4

La #grossesse n’empêche pas le #depistage. Il peut d’ailleurs arriver que le dépistage soit proposé pour la première fois lors de la première consultation de grossesse.

Plus d’infos : https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Depistage-et-detection-precoce/Depistage-du-cancer-du-col-de-l-uterus/Les-reponses-a-vos-questions #prevention #cancerducoldeluterus

Idée reçue n°5

Par définition, le #cancerducoldeluterus a lieu sur le #coldelutéeus. ✅ Donc si on a subit ne #hystérectomie partielle (l’utérus a été retiré mais pas le col), il y a toujours un risque donc le #depistage doit être poursuivi.❌ Par contre en cas d’hystérectomie totale (l’utérus et le col ont été retirés), il n’y a plus de risque et le dépistage peut être arrêté. 🧐De manière générale, un suivi gynécologique doit être fait régulièrement même après une hystérectomie.#prevention

Idée reçue n°6

L’infection à #papillomavirus est fréquente. 🧐70 à 80% des personnes qui ont des rapports sexuels vont rencontrer au cours de leur vie un ou plusieurs #HPV. ❗Seulement 10% ne parviendront pas à l’éliminer grâce à leur immunité naturelle, c’est elles qui sont à risque de #lesions du col.
#cancerducoldeluterus #prevention #depistage

Idée reçue N°7

Depuis 2019, le #vaccinHPV est recommandé pour les garçons et pour les filles entre 11 et 14 ans.

🅰️ A cet âge 2 doses de sont réalisées à 6 mois d’intervalle.

🅱️ 3 doses sont recommandées entre 15 et 19 ans.

Plus d’infos sur le site de l’ Institut National du Cancer : https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Infections/Vaccination-contre-les-cancers-HPV#toc–quel-ge-faire-vacciner-mon-enfant-

Idée reçue N°8

En position gynécologique, le professionnel de santé s’aide d’un spéculum pour pouvoir frotter doucement le col de l’utérus à l’aide d’une petite brosse. Cela peut être un peu désagréable mais ça ne dure pas longtemps. 🧐

Plus d’infos voir la BD créée par SantéBD – CoActis Santé et l’ Institut National du Cancer : https://santebd.org/les-fiches-santebd/cancer/gyneco-le-depistage-cancer-du-col-de-luterus 📖 #prevenetion #depistage #cancerducoldeluterus


Plus d’infos :

L’INCa a créé plusieurs moyens de communication pour vous informer sur le dépistage du cancer du col de l’utérus :