Aller au contenu

Le Dépistage Organisé du Cancer Colorectal (DOCCR)

S’informer et se former

Le cancer colorectal est le 2ème cancer le plus meurtrier et le 3ème le plus fréquent en France, avec une surmortalité régionale.

Avec 39,3 % de participation au dépistage organisé du cancer colorectal, le Grand Est se situe au-delà de la moyenne nationale (30,5%). Ce taux reste toutefois insuffisant pour infléchir la courbe de mortalité de ce cancer qui est le deuxième plus meurtrier après celui du poumon, avec plus de 17 000 décès et 43 000 nouveaux cas chaque année en France.

Le dépistage organisé du cancer colorectal (DOCCR) est recommandé tous les 2 ans, pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans, sans symptômes et sans antécédents personnels ou familiaux de cancer, d’adénome ou de maladie inflammatoire du côlon (rectocolite hémorragique ou maladie de Crohn).

95 % des cancers colorectaux surviennent après 50 ans.

Pourtant, pris en charge à un stade précoce, le cancer colorectal peut être guéri dans 9 cas sur 10.

Le médecin prescripteur: un rôle majeur dans le dépistage
Le CRCDC GE vous propose une synthèse des principales recommandations du dépistage du cancer colorectal.


Orienter vos patientes en fonction de leur niveau de risque.
Pour plus d’informations sur les modalités de dépistage, selon l’âge et le niveau de risque (antécédents personnels et familiaux notamment), vous pouvez consulter la page d’information sur le site de l’Institut National du Cancer


Le Dépistage Organisé du Cancer Colorectal en pratique
Un support de formation mis à jour avec les données Grand Est


« Il est nécessaire de mieux faire connaître cette pathologie encore peu connue qui est un véritable problème de santé publique. D’un côté des chiffres alarmants avec 1 549 décès par an soit, 4 décès par jour dans notre région. De l’autre, un dépistage organisé qui a fait ses preuves et 90% des cas qui pourraient être évités ou guéris, sans traitements lourds, s’ils étaient pris en charge précocement.
Nous sommes face à une situation contradictoire qui doit changer »

Dr Laurence CHONE, Gastro-entérologue membre du Conseil d’Administration du CRCDC Grand Est.

Le rôle et les attentes du médecin généraliste dans le DOCCR?
Dr JC Vauthier, médecin généraliste et Président de la CPTS Est Vosgien.

Cancer colorectal : 4 décès par jour dans le Grand Est!
Live du 23 juin avec le Dr Laurence Choné, gastro-entérologue et le Dr Maurice TANGUY, médecin coordonnateur CRCDC Grand Est.

Commande de kits de dépistage du cancer colorectal

Médecin généraliste, gastroentérologue, gynécologue et médecin de Centre d’Examen de Santé (CES), vous pouvez obtenir des tests immunologiques de dépistage du cancer colorectal en commandant :

Mode d’emploi en vidéo du kit de dépistage
Dépistage du cancer colorectal : mode d’emploi du test
Mode d’emploi du Kit de dépistage (image)

Documentation et aide à la pratique

Pour toute demande de document ci-dessous, merci de contacter directement la cellule communication régionale du CRCDC Grand Est : communication@depistagecancer-ge.fr